Bibracte_Antoine Maillier_106100.jpg

Le projet

Objectifs

PITCHER s'appuie sur les recommandations finales du projet européen NETCHER (H2020 - 2019-2021) coordonné par le CNRS, qui a mis en place puissant un réseau trans-sectoriel ainsi que des Recommandations sur la lutte contre le pillage et le trafic de biens culturels. L'une des composantes de ce livret de recommandations est la nécessité de sensibiliser et d'orienter les communautés éducatives. Ce projet a été pensé par le CNRS, ENSP & MCA (membres du consortium NETCHER) et réunit BIBRACTE (acteur majeur de l'Archéologie) MUSEOMIX (référence en matière de médiation pour les musées) et plusieurs écoles de Grèce, d'Espagne et d'Italie afin de co-concevoir et mettre en œuvre le projet PITCHER.

Comment ?

 

PITCHER propose un nouveau modèle pour montrer aux jeunes comment ils peuvent soutenir la lutte contre le pillage et le trafic illicite de biens culturels, en s'adressant aux enseignants de leur école, afin de les sensibiliser et de renforcer leur développement professionnel dans ce domaine. Pour ce faire, le projet s'appuie sur 3 étapes majeures:

 

1 - Créer un cadre et une méthodologie partagés
Novembre 2021- Octobre 2022

Au cours de cette première année du projet, les partenaires vont construire un cadre et une méthodologie de travail partagés en analysant les bonnes pratiques et initiatives existantes. Cela comprend l'identification d'études de cas et des entretiens avec les parties prenantes et les acteurs clés. Des groupes de discussion peuvent être organisés dans les pays partenaires avec les intervenants locaux concernés pour partager et valider les résultats de cette phase. Le potentiel existant dans les collections numériques européennes du patrimoine culturel sera analysé, afin d'identifier et de sélectionner les matériaux les plus efficaces à mettre à la disposition des écoles européennes.

jason-goodman-Oalh2MojUuk-unsplash(1).jpg
 

2 - Développer et tester des ressources éducatives ouvertes
Novembre 2022 - Juillet 2024

Au cours de cette deuxième phase, les partenaires développeront les ressources éducatives ouvertes (OERs - Open Educational Ressources). Les orientations et les supports pédagogiques associés seront préparés en anglais dans une première version, puis ils seront traduits (si nécessaire) et testés dans les pays partenaires au cours d’actions pilotes. Les enseignants et les élèves, mais aussi les citoyens, seront impliqués dans ces actions et leurs retours permettront de réviser et d’affiner les OERs. Les activités d'évaluation seront renforcées dans cette phase afin de soutenir l'expérimentation par la collecte et l'analyse de données adéquates.

Bibracte_Antoine Maillier_106100.jpg
 

© Antoine Maillier. Bibracte

3 - Modélisation et recommandation
April 2024 - October 2024

Sur la base des résultats de la phase de test, les supports de formation seront révisés, améliorés et enrichis de contenus supplémentaires. Au cours de cette phase, les partenaires travailleront ensemble afin de créer un modèle d'intervention et une série de lignes directrices et de recommandations pour rédiger un document ouvrant la voie à l'utilisation du modèle de formation et des ressources au niveau local, régional, voire national. PITCHER développera des scénarii qui feront progresser le concept de "scolarité ouverte" en créant des groupes d’intervenants autour d'un engagement créatif et critique des jeunes dans la lutte contre le pillage et le trafic de biens culturels, en impliquant également - comme groupe cible secondaire - les médiateurs des musées, bibliothèques, archives, sites et monuments…ainsi que d'autres organisations impliquées dans les lieux d'éducation informelle et non formelle, tels que les centres socio-culturels et les services oeuvrant auprès aux jeunes délinquants.

Bibracte_Antoine Maillier_125441-07.jpg

© Antoine Maillier. Bibracte